Les entreprises dans le monde d’aujourd’hui fonctionnent avec l’objectif de satisfaire leurs clients par tous moyens tout en restant viables. Avec de plus en plus d’entreprises adoptant la technique du Just-In-Time (JIT) afin de réduire le délais entre les fournisseurs et leurs clients, il est nécessaire que leurs partenaires d’expédition soient également dans les temps. Cependant, le monde du fret est complexe et les conteneurs n’arrivent pas toujours au moment prévu.

Avant d’aborder ce sujet, il y a quelques points clés qui doivent être compris dans le cadre des expéditions de internationales.

Just-In-Time

Le JIT est un concept où les marchandises sont livrées immédiatement, juste avant d’être requises afin de minimiser les coûts de stockage. Les entreprises ont pris l’habitude d’utiliser ce concept pour réduire les coûts opérationnels et les coûts de stockage en minimisant le stock de sécurité dans leur inventaire.

Les taxes portuaires

Comme le nom l’indique, les taxes portuaires sont des frais d’utilisation d’un port particulier. 
Il y a certains coûts facturés par l’administration portuaire qui doivent être payés pour utiliser le port, à savoir les frais de manutention au terminal, les frais de remise en état, les frais d’embarquement/débarquement ; bien que ces frais ne puissent pas être imposés, il y en a certains qui sont à la charge de la compagnie maritime, à savoir les frais d’arrivée anticipée, les frais d’arrivée tardive, les surestaries, les frais de détention.

Les raisons de l’attente

Il peut y avoir de nombreuses raisons à un temps d’attente plus long que d’habitude pour l’arrivée au port des conteneurs maritimes, mais la raison la plus fréquente est l’attribution des postes d’amarrage. Parfois, lorsque le navire arrive trop tôt dans le port, il ne trouve pas de poste d’amarrage pour débarquer les conteneurs et doit donc attendre plus longtemps. Cela se produit également si le navire arrive en retard au port ce qui a pour conséquence le dépassements des jours sans frais pour la compagnie maritime qui doit donc payer les surestaries au fur et à mesure que le temps au port est prolongé…

Les conséquences de l’attente

Lorsque les marchandises sont en attente dans le port plus longtemps que prévu, l’importateur est obligé d’utiliser son stock de sécurité (qui est très faible en quantité après le JIT), ce qui fait grimper son investissement dans le stock de sécurité, ce qui a également un impact sur son retour sur investissement.
En outre, pendant ce temps d’attente supplémentaire, la compagnie maritime impose des surestaries à l’importateur, ce qui représente un coût superflu pour ce dernier. Dans ce scénario, d’autres risques sont également impliqués pour l’importateur.

Paiements non-productifs

Dans une unité de production, l’entreprise paie les travailleurs pour chaque minute de la production. Si les marchandises nécessaires ne sont pas livrées à temps, l’entreprise doit payer le personnel, même pour les heures non productives.

Problèmes de distribution

Parce que les marchandises transportées sont bloquées en mer et n’atteignent pas l’ETA prédéfinie, il est difficile pour les responsables de la chaîne logistique d’avoir une visibilité et une fiabilité sur la livraison de leurs marchandises. S’il y a des biens périssables dans les conteneurs et que le temps d’attente est trop long, les produits peuvent ne plus être viables.

Manquer les moments cruciaux

Chaque entreprise, qu’il s’agisse de l’automobile, des vendeurs de légumes frais, etc., possède son propre créneau de vente pour réaliser les meilleures ventes et augmenter son profit. Il y a une forte probabilité de manquer ces créneaux importants si elles n’ont pas leur marchandise au bon moment.

L’importateur peut-il se protéger contre ces problèmes ?

Ce sont là quelques impacts qui frappent l’importateur lorsque ses stocks importants se transforment en stocks de transit. Pour tout importateur, la visibilité de ses expéditions est la priorité absolue et il est donc nécessaire d’en assurer le suivi.

Le dispositif de suivi de Next4 intègre une technologie de pointe qui permet une géolocalisation précise et en temps réel. Cela vous permet de savoir exactement où se trouvent vos marchandises à chaque instant, et de redéfinir vos ETA afin de diminuer les coûts redondants et d’augmenter votre retour sur investissement.

by Vijeth Reganti