Après la mise sur le marché il y a bientôt un an de sa solution de suivi de containers avec le tracker N402, NEXT4 enrichit son offre et lance un deuxième tracker : le N402i.

Via ce nouveau tracker plus petit et compact que son prédécesseur, pouvant se glisser dans des cartons ou se fixer grâce à ses languettes latérales, l’offre de NEXT4 s’agrandit et s’adapte davantage aux différents modes de transport. Après sa première solution orientée vers le suivi de containers et toutes ses contraintes, cette seconde offre est pensée pour le transport de marchandises routier, ferroviaire mais surtout aérien.

Effectivement, ce nouveau tracker n’a été pas étudié pour émettre depuis l’intérieur d’un container comme son modèle en “L” mais il embarque un algorithme de détection de décollage et d’atterrissage mis à au point par l’équipe NEXT4. Conforme aux spécifications nécessaires pour le transport aérien (IATA : batterie agréée, émissions maîtrisées) et déjà approuvé par Air Canada Cargo, ANA Cargo et Air Bridge Cargo, il permet d’ouvrir l’offre de l’entreprise sur le fret aérien. Le tracker N402i offre ainsi un suivi de marchandises quel que soit le mode de transport, entre route, rail et air.

Comme pour le suivi de containers, cette nouvelle solution multimodale fonctionne également avec la plateforme en ligne N4VIEW qui permet d’accéder au suivi temps réel des expéditions de marchandises. Grâce à ces deux solutions complémentaires et fonctionnant ensemble sur une seule et même plateforme, les partenaires transitaires de NEXT4 peuvent accéder facilement à toutes leurs données au sein d’un outil unique.

A propos de NEXT4
NEXT4 est une société française fondée par des experts en solutions de traçabilité internationale. Basée à Toulouse, au cœur d’un écosystème de l’ingénierie aérospatiale et électronique, NEXT4 a créé sa propre solution de traçabilité internationale basée sur deux trackers et une plateforme logicielle innovants. Cette solution vise à identifier les risques liés au transport de marchandises que ce soit par conteneurs maritimes ou d’autres modes de transport – tels que les erreurs de destination, les blocages en douane, les dommages ou la perte / le vol de marchandises – et à réduire leurs coûts en digitalisant et optimisant les processus de la chaîne logistique. NEXT4 travaille déjà avec de grands transitaires tels que Bolloré Logistics et DB Schenker, ainsi qu’avec certaines compagnies maritimes européennes.

by Emilie Bona